Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 14:54

Je préparais cet article en faisant une petite recherche sur Google afin d'établir un état des lieux de ce qu'on peut trouver sur le net sur Greg Derrett. Et bien qu'elle ne fut pas ma surprise: rien de rien de rien!

 

Donc en gros je parle de Greg mais si vous ne lisez pas l'anglais, vous ne savez pas de quoi je parle!

 

Voici le système en résumé. C'est un système, pas la solution miracle. Il a le mérite d'être clair et cohérent, facile à assimiler pour nous comme pour le chien.

 

Allez je m'y colle!

 

Le système Greg Derrett

 

Il s'agit d'un système de conduite. Il n'aborde pas les techniques d'apprentissage et de franchissement d'obstacles.

En bon système, il est basé sur des règles simples et cohérentes pour le conducteur et pour le chien.

 

La première règle est: on ne quitte jamais son chien des yeux.

 

De là découle la seconde: le chien ne coupe jamais derrière le conducteur.Donc pas de jeannette, pas de kechke (rappel: la jeannette je passe devant le chien et change de main sans me retourner, le kechke, je fais demi tour du côté du chien tandis que le chien doit tourner derrière moi).

 

Nous avons malgré tout à notre disposition plusieurs configurations possibles.

  • Le pivot: devant le chien je change de main en lui faisant face
  • Le poussé hors/entre (traduction de push out/through): ma trajectoire de course et mes bras éloignent le chien de moi pour qu'il négocie un obstacle/pour qu'il évite un obstacle
  • Le tiré hors/entre : ma trajectoire de course et mes bras rapprochent le chien de moi pour qu'il négocie un obstacle/pour qu'il évite un obstacle
  • Le croisé derrière: j'effectue un changement de main derrière le chien

 

Toutes ces techniques s'utilisent en course ou sur un rappel (chien au départ immobile)

 


 

 

Pourquoi le chien ne doit-il pas couper derrière le conducteur?

Cette configuration amène de l'incohérence. Sur une même combinaison le chien devra couper derrière ou rester sur le même côté sans qu'il lui soit possible de faire la différence: il doit faire un choix et c'est toujours le mauvais que nous verrons. Cela entraîne des éliminations (le chien négocie le mauvais obstacle).

 

Vu ce week end en concours, un chien sur la table, en face, un saut et à côté, la passerelle. Au go, la conductrice part directement sur le saut, le chien coupe derrière et monte sur la passerelle. J'ai vu 8 chiens se faire éliminer de cette façon et je n'ai pas regardé les 120 passages.

 

Pour avoir un système cohérent, le chien ne doit jamais passer derrière nous.

 


 

 

Troisième règle: on indique les obstacles à négocier avec le bras du ôté du chien.

 

Toute action du bras extérieur servira à prévenir le chien d'un changement de main ou de trajectoire.

 

Quatrième règle: le chien doit chercher la zone de renforcement.

 

Toujours dans l'idée que le chien ne doit pas couper derrière. La zone de renforcement se situe devant nous. C'est là que le chien sera récompensé de façon systématique. Si je me déplace vers l'avant, le chien va avancer pour se situer dans cette zone. Ça ressemble drôlement à une suite au pied mais ça ne l'est pas vraiment. L'idée est qu'un endroit précis à de la valeur pour le chien et que quand cet endroit bouge avec nous, il va tout faire pour y aller. On peut construire de la valeur pour n'importe quel espace du moment qu'il est bien clair pour nous et pour le chien (comme dans les Crate Games).

 

Si le chien est derrière ou sur le côté, il ne franchira pas la ligne matérialisé par mes deux bras tendus sur le côté à part pour aller directement dans la ZR de la façon la plus rapide.. Devant la zone de renforcement, derrière le no dog's land. Quand je pivote, la ZR pivote également.

 

Si je cours avec mon chien à gauche et que je fais demi tour du côté de mon chien, il devra toujours se retrouver à ma droite. Si je fais demi tour en tournant du côté opposé au chien, il restera alors sur ma gauche.

 

Ça mériterait une jolie vidéo....

 

 

Enfin, voilà la théorie.

 

 

En pratique comment fait-on? On travaille beaucoup, beaucoup, beaucoup sur le plat, c'est à dire sans obstacle. On court en cercle, on fait des pivots, des tours sur nous mêmes, on teste notre ZR et la motivation du chien. On travaille les croisés derrière et les rappels. Une petite vidéo ici aussi serait bien utile!

 

Pour l'instant avec Obi, on ne travaille que sur le plat. Le transfert sur les obstacles ne se fait pas avant l'âge d'un an. Et comme je suis une petite chanceuse, le cours de Susan Garrett que je suis en train de suivre est parfaitement adapté à ce système.

 

 

Si vous avez des questions, des remarques sur le sujet je suis preneuse. Je trouve dommage qu'en France on parle si peu de système de conduite, que ça se fasse souvent à la va-comme-je-te-pousse, ça passe ou ça casse. A quand une revue Clean Run en France avec des discussions d'experts sur différents aspects d'un parcours? Vite vite j'espère!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

luna 27/11/2014 10:05

4 ans plus tard ça donne quoi? Je suis tombée sur votre page par hasard mais ça m'intéresse beaucoup !