Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 10:01

C'est le vrai petit nom d'Obi. Et pour honorer ce nom secret, voici une vidéo de travail sur les régulateurs de saut.

Pour info, j'ai regardé les dvd de Susan Salo, exclusivement consacré à l'apprentissage des techniques de saut pour le chien.

Cette vidéo date de juillet et depuis on a retravaillé mais je n'avais pas les vidéos sous la main!

 

Le travail n'est absolument pas parfait à cause d'un petit problème de régulateur d'appel placé bien trop près du saut, mais que je n'ai vu qu'après en regardant la vidéo. Je voulais surtout me faire l'oeil sur un aspect de l'agility que je ne maîtrise pas du tout. Cette vidéo n'a donc aucune vocation à montrer ce qu'il faut faire mais plutôt à voir les différents aspects d'un saut réussi (ou raté bien entendu).

 

 


Les régulateurs de saut

 

Dans cette configuration on travaille la foulée, l'appel et la réception du saut. Le chien est placé en face du saut. Un jouet est mis en face, dans l'axe. On ne bouge pas pour ne pas gêner le chien. Les régulateurs d'appel sont placés à 1m50 environ du saut pour être efficaces (pour un chien en C).

 

Ils'agit d'aider le chien à prendre un appel correct (entre le régulateur d'appel et le saut) avec les postérieurs sous son corps pour aider à la propulsion en cloche, à prendre une bonne position de saut (dos rond, tête en bas, antérieures parallèles) et une bonne réception (entre le saut et le régulateur de réception) avec les postérieurs sous son corps pour repartir sans difficulté et tourner si besoin est.

 

En effectuant ce travail, j'ai pu constater à quel point la sollicitation des postérieurs est primordiale en agility. Apprendre au chien à se servir de ses pattes arrières est plus qu'utile pour les sauts, les zones, le slalom, les tourners courts etc.

Avec plusieurs petits exercices, on peut très vite aider le chien à gagner en souplesse et en équilibre au niveau du train arrière.

 

On obtient aussi un chien équilibré entre l'avant et l'arrière. On voit parfois sur des chiens très musclés une surmusculation de l'avant main par rapport à l'arrière train.

 

Ce sont des chiens qui "tirent" au sol pour avancer, au lieu de se propulser avec l'arrière de leur corps. et qui perdent en agilité.

 

Et naturellement, les chiens ont tendance à porter leur poids sur l'avant de leur corps. mais il suffit d'un peu d'entrainement adapté pour rétablir un équilibre idéal.

Partager cet article

Repost 0

commentaires