Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 13:46

Samedi matin, désoeuvrée comme je l'étais de m'être levée à 7h30 (stupide horloge biologique qui ignore le rythme semainier), j'ai saisi d'une main avertie mon édition de Shaping Success, le livre de Susan Garett, pour y relire quelques passages et puis pour trouver une idée d'activité avec Obi.

 

Le petit monstre ayant decidé de boxer un barbecue (voir Barbecue in your face ), on doit s'en tenir à des exercices peu physiques! Ni une ni deux, je tombe sur l'exercice It's Yer Choice game, en bon français: c'est toi qui vois! Comprenez c'est le chien qui choisit entre deux actions. L'une des deux étant celle que VOUS voulez que le chien fasse et l'autre étant celle que le chien veut faire. Florilège:

  • rester au pied/courir après les oiseaux
  • rester assis/aboyer au portail
  • vous regarder/regarder les autres chiens jouer
  • faire la vaisselle, la lessive et le ménage/ dormir toute la matinée sur la terrasse
  • dormir dans son panier/mordre votre frère (cette dernière peut s'inverser selon les relations que vous entretenez avec votre frère)

 

Pour que ça fonctione, l'idée est que ce que vous vous voulez est plus facile à faire que ce que le chien veut.

 

Autrement dit, on laisse le choix au chien mais avec peu de chance qu'il se trompe.

 

 

Pour l'exercice en question:

Grosso modo, on met le chien couché et on prend un Truc Bien Appétent (TBA). On le met au sol devant le chien (la distance entre le chien et le TBA étant laissée à votre appréciation).. Dans 90% des cas, le chien se lève pour prendre le TBA.

 

Biiiip. Essaie encore. On enlève le TBA et on recommence. Je vous ai dit que la distance était laissée à votre appréciation: prenez en compte la rapidité de votre chien et la votre. Si vous n'êtes pas bien réveillé ou si votre chien est Flash Gordon, mieux vaut garder une distance suffisante qui vous permettra d'intervenir.

 

Si le chien ne bouge pas, alors on lui donne l'autorisation de manger le TBA. Il fait ce que nous voulons (rester en place) pour obtenir ce qu'il veut (le TBA). C'est la loi de Thorndike: fait ce que je veux pour avoir ce que tu veux.

 

Exercice idéal pour nous: on y va! Mon TBA est du gruyère coupé en dés. Obi couché, gruyère devant (bon on a déjà bossé un peu le rester couché, à noter que je ne dis pas "pas bouger" à Obi: "couché" veut dire couche toi et restes ainsi tant que je ne t'ai pas dit que tu pouvais le faire. J'ai donc un mot de relachement, okay.)

 

Il ne bouge pas d'un pouce, reste bien fixé sur le gruyère -- important pour la suite: le chien n'est pas concentré sur moi visuellement mais sur un objectif défini. Par contre il est très concentré sur ma voix -- je donne mon mot de relachement: okay! Obi mange le gruyère et on recommence. Je lui en mets partout: entre les pattes, sur les pattes, plusieurs d'un coup etc. Il fait une ou deux erreurs. Je dis mon "han-han" qui signifie qu'il n'aura pas de renforcement sur ce coup là et on recommence. C'est plutôt facile.

 

On arrête la séance là-dessus et je reprends mon bouquin. Deuxième étape:  même jeu mais en mouvement. Sur le rappel, on place le TBA sur la ligne du chien mais en décalé, de façon à ce que le chien soit plus tenté de venir vers nous que de manger le TBA qui n'est pas vraiment sur sa trajectoire. On appelle le chien.

 

Allez hop, je recoupe du guyère et on recommence. Obi assis, je m'éloigne, balance le gruyère sur le côté. Il ne bouge pas. Okay. Oups.

 

Okay ça veut dire quoi exactement?Ca veut dire normalement "tu peux bouger et viens vers moi". Mais dans l'exercice précédent, ça voulait aussi dire "tu peux manger le gruyère". Résultat, plantage. Je dis Okay, que doit-il faire: manger le TBA ou venir vers moi?

 

Bon me dis-je alors. Pas grave. On va remplacer le Okay de l'exercice précédent par un autre mot. Je choisis "mange".

 

Comment peut-on remplacer un ordre par un autre?

 

Déjà on relit Don't shoot the dog si jamais on a oublié l'explication complète.

 

Puis on utilise une capacité toute naturelle de notre chien: l'anticipation. Nos chiens savent très bien intégrer des routines. Si on demande toujours un couché après le assis, le chien va très vite enchainer les deux positions lorsqu'on dira simplement assis. C'est le genre de choses qui donnent des cheveux blancs à ceux qui pratiquent des disciplines canines. Mais c'est un atout dans mon cas.

 

Le nouveau mot est "mange". L'ancien mot est "okay". Puisque mon chien va anticiper, je vais placer le "mange" juste avant le "okay", avec un petit temps tout de même histoire de ne pas dire "manjokay".

 

Obi est couché, le gruyère devant lui, il reste immobile. Mange - 1 seconde - Okay. Il mange. Je répète plusieurs fois. Je remarque déjà qu'il commence à manger le gruyère dès que je dis "mange". Je teste: je dis "mange" et puis c'est tout. Et il mange. J'ai transféré le sens du mot "okay" au mot "mange".

 

Il faudra répéter suffisamment pour ne plus avoir d'hésitations.

 

Pour voir Karen Pryor remplacer un ordre simple (assis) par un signal visuel (un bol), cliquez . Puis sur Video Blue Bowl (German Shepherd learns a new cue). L'anecdote est aussi relatée dans Don't shoot the dog. Bref, à la fin de la séance, le chien s'assoit seulement quand on lui présente un bol bleu (plus besoin du assis). Mais le chien s'assiera toujours quand on lui dira assis.

 

 

Je nous ai filmé, si ça passe bien, je mettrai la vidéo ici!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires