Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 10:00

104_9973.jpg

 

De façon générale, je pense qu'il faut récompenser de façon moindre un comportement obtenu par le leurre plutôt que spontané. Pourquoi?

 

Les chiens apprennent rapidement que si il y a une récompense dans la main, ils ont une forte chance de l'obtenir(une probabilité proche de 100%: qui range son leurre dans sa poche?). On leurre le chien sur le assis, il s'assoit, on lui donne le leurre. Pour le chien leurre=récompense. Et ça là que le bât blesse, car ils apprennent souvent l'inverse: pas de leurre= pas de récompense. On décide du jour au lendemain qu'il ne faut plus leurrer et les gens se plaignent alors que le chien n'obéit pas si ils n'ont rien dans la main.

Comment éviter ce problème?

Je pense que plusieurs solutions sont envisageables:

-Ne pas donner le leurre qu'on a dans la main mais une autre récompense.

-Leurrer le moins possible et apprendre à effacer PROGRESSIVEMENT le leurre.

-Avoir un leurre de moindre valeur par rapport à la récompense (exemple: leurre= croquette/récompense=fromage)

-Apprendre au chien l'inverse de ce qu'il croit: le leurre signifie pas de récompense.

 

J'ai déjà essayé à plusieurs reprises la dernière solution avec des chiens qui "n'écoutent pas sans la croquette".

Concrétement, je leurre le chien dans un assis avec de la nourriture dans la main, je le félicite mais ne lui donne rien. Je refais le même geste mais la main vide. Si le chien s'assoit ce qu'il fait dans 95% des cas, jackpot! On réitère plusieurs fois. Si lors d'un essai "à vide", le chien ne s'assoit pas, je reprends le leurre, mais ne lui donne rien quand il s'exécute, en le félicitant quand même. La progression est rapide si on arrive à avoir suffisamment d'erreurs. En effet, l'erreur est selon moi nécessaire à l'apprentissage, ce qui fera l'objet d'un autre article d'ici peu.

 

Dans le cas du chien qui ne s'assoit jamais, strictement jamais sans leurre, on utlisera les autres techniques combinées, c'est à dire, ne pas récompenser avec le leurre mais avec l'autre main et avec une valeur plus forte que celle du leurre. Le chien doit oublier ce que contient la main, cela doit lui devenir insignifiant.

 

Je pense également que récompenser très généreusement le premier comportement spontané après une série de leurre permet de faire rapidement une bonne transition et de limiter le nombre de répétitions.

 

En fait tout est une question de hiérarchie de réalisation du comportement (article à venir prochainement aussi!)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mélanie 19/06/2010 11:35



Donc c'est plutôt leurre = toute petite récompense. C'est ça ? Mais pourquoi avoir des leurres? Pour ne pas gâcher la récompense? Pour encourager un comportement déjà acquis et pousser le
chien à aller plus loin, vers un autre comportement qui, lui, est nouveau et sera récompensé? Am I right ? :)



Pauline 22/06/2010 23:00



Bon bon bon...Le leurre c'est ce qui sert à provoquer un comportement et pis voilà.


Une friandise que le chien va suivre, mais aussi mon corps, un objet etc.