Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 11:00

 

L'été, c'est la période des puces et des tiques, ces sales petits parasites qui profitent des belles balades en forêt pour venir insidieusement se loger dans le pelage bien accueillant de nos chiens innocents. Au delà du simple désagrément (grattage intempestif), les deux insectes peuvent causer des dégâts plus graves. Pour la puce, le plus courant est l'allergie à la salive. Le chien va développer des plaques purulentes, souvent à la base de la queue. Pour les tiques, elles transportent plein de saletés, dont la piroplasmose et la maladie de Lyme, toutes deux mortelles!

 

Contre elles, il ne nous reste que la prévention! Dans la même idée d'une alimentation saine à base de viande crue, je refuse de mettre sur Obi des produits anti parasitaires du style Frontline qui comportent des nombreux produits chimiques nocifs pour le chien.

 

Pour le moment, Obi est traité avec un mélange de vinaigre de cidre (réputé pour repousser les puces et pour faire aussi un beau poil!) et d'huiles essentielles. Prenez 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, 15 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree) et 200 ml d'eau. Mélangez le tout dans un pulvérisateur et aspergez le chien à rebrousse poil et frictionner ensuite.

Pour un chien adulte, on peut ajouter au mélange 15 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée et 15 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus.

Pour l'instant le procédé est efficace: on a trouvé 3 tiques sur Cirius traité à l'advantix et pas une sur Obi. Pas de puces à déplorer non plus.

 

On peut aussi ajouter de l'ail à la ration du chien, cela repousse les envahisseurs suceurs de sang. Sachez également que si vous ne voulez pas faire vous même le mélange d'huiles vous mêmes, on trouve sur internet des compostions à base d'huiles essentielles antiparasitaires spécialement conçues pour les chiens. Mais cela vous coûtera bien entendu plus cher que de le préparer vous même!

Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 11:00

Si Obi adore son pipolino (ressuscité depuis son décès voir Pipolino forever ), quand il fait chaud comme ces derniers jours, il préfère largement son kong! SI vous ne connaissez pas encore ce jouet, il est grand temps de vous renseigner!

 

Que faire de ce jouet? Une bonne glace pour chien!

On peut mettre à peu près tout et n'importe quoi dans un Kong! On le remplit par la grande ouverture du bas et on le met au congélateur. Tout ce qui se tartine peut être utilisé.

Les bonnes recettes pas chères et faciles:

-du kiri

-de la viande ou des abats mixés

-du yaourt et du thon

-du bouillon de foie

-du pâté

-du parfait (du pâté suisse en tube)

etc.

 

Des heures d'occupation pour Obi et un bon rafraîchissement quand il fait trop chaud!

 

Pour le moment, Volt mange ses croquettes dans le Kong avant de passer à la viande crue (voir BARF ) car il a peur des autres jouets distributeurs trop bruyants.

 

Quand j'aurai reçu ma commande de viande, je préparerai des Kongs glacés au poulet broyé. J'en connais deux qui seront ravis!

 

Le kong est quasi indestructible. Il existe en différentes tailles et textures (molle pour les chiots (bleu) et les seniors (violet), classique (rouge) et ultra résistant (noir)). Il passe au lave vaisselle et je vous mets au défi de le perdre dans le jardin: on ne voit que lui, bien rouge dans l'herbe!

 

Vous le trouverez sur tous les sites de vente en ligne pour animaux. Je vous conseille de prendre des grandes tailles car vous pourrez en mettre plus à l'intérieur et les petits (taille M et S) sont vraiment faits pour les tout petits chiens!.

Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 12:00

C'est décidé, je me lance! Obi sera désormais nourri au BARF. Il s'agit d'une alimentation naturelle à base de viande crue. Le plus dur a été pour moi de trouver un fournisseur mais aussi un congélateur.

 

C'est désormais chose faite, j'ai mon congélateur de 250 litres depuis dimanche et ma première livraison de 72kg de viande arrive le 20 juillet.

 

Volt va aussi s'y mettre (avec ses problèmes de peau et d'articulations ça ne peut que lui faire du bien).

 

Nous allons recevoir 36 kilos de poulet entier broyé sous forme de pain de 1 kilo, 18 kg de cous de poulet et 10 kg de cuisses. Je cherche de la viande de boeuf et des abats et apparemment mon supermarché serait prêt à m'en fournir!

Pour plus d'infos sur le barf, visitez ce site: le site suisse du BARF

 

Sachez également que les chats et les furets peuvent aussi être nourris à la viande crue. Et non ça n'est pas plus cher que les croquettes. Mes chiens mangent du haut de gamme (Platinum) à 65 euros les 15 kg soit 4,33 euros le kilo.

La viande me revient à 1 euro le kilo. Même si les quantités quotidiennes sont doublées sont doublées, le prix reste moitié moins cher pour la viande crue. Et les bénéfices de santé pour votre animal sont également à prendre ne compte dans l'équation!

 

Également en points positifs: plus de tarte aux dents, un beau poil, une meilleure musculature et fin du fin, des crottes minuscules! Et oui les grosses crottes bien épaisses des chiens nourris aux croquettes sont dues à tous les éléments superflus qui les composent, en premier lieu les céréales!

 

Je vous tiendrais au courant du premier repas BARF d'Obi dès le 20 juillet!

Repost 0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 12:00

 

 

Récemment, lors d'un entraînement agility dans mon club, nous soulevions le problème que les chiens ne vont pas assez vite sur les parcours. Ils ont aussi tendance à anticiper les arrêts sur les zones et à ralentir avant d'y arriver.

Le fait est qu'on apprend au chien à passer tous les obstacles en suivant son maître puis on essaie d'y ajouter la vitesse.

 

Il me semble cependant plus compliqué pour le chien de procéder de cette façon.

 

En effet le chien va prendre l'habitude de passer les obstacles avec précaution: il va rester au point de bascule de la balançoire, s'arrêter en haut du toit, faire le slalom lentement. Puis on va lui demander d'accélérer. Mais faire un slalom en moins de 3 secondes peut s'avérer difficile une fois qu'on a pris le pli de le faire en 10.

 

Le chien a une longue histoire de renforcement de ces comportements lents et une rééducation peut être très longue. De plus la technique du slalom rapide est différente de celle d'un slalom à vitesse moyenne: le chien va avoir la tête basse et passer une patte à chaque porte au lieu d'attendre que son corps soit complètement sorti de la porte précédente pour passer la suivante.

 

Alors pourquoi ne pas commencer de suite avec comme critère principal la vitesse d'exécution?

 

Pour le chien, rapidité doit signifier plaisir. Ainsi, on renforcera au quotidien tous les comportements rapides. Les rappels rapides, les positions rapides etc. On apprend au chien à aller le plus vite possible en toutes circonstances. On travaille alors avec un chien confiant.

 

Silvia Trkman dit qu'un chien qui entre pour la première fois sur un terrain d'agility doit être persuadé qu'il est le champion du monde. J'avoue que cette idée me plaît beaucoup.

 

Il faut également garder à l'esprit que la vitesse du chien sur le parcours d'agility doit être comparée à celle maximum sur terrain plat. Un chien qui court à 10km/h max sur terrain plat et qui est à 8km/h sur le terrain d'agility est un chien rapide en agility. Un chien qui court à 35 km/h sur terrain plat mais à 20 km/h sur le terrain d'agility est un chien lent: il n'exploite à fond sa capacité de course sur le parcours.

 

Autre problème: la vitesse du conducteur. On a trop souvent tendance à se calquer sur la vitesse du chien. Si notre chien est lent (ou si il nous le semble) nous aurons tendance à moins courir, ce qui entraînera un ralentissement du chien etc. On entre vite dans un cercle vicieux. Apprendre à courir est le premier besoin pour ceux qui cherchent à diminuer leur temps de parcours. On oublie parfois que si le chien doit être entraîné, le conducteur aussi!

 

Avec Obi, j'essaie au maximum d'avoir 100% de vitesse sur mes rappels, dans le jeu etc. Ce qui me permettra par la suite (enfin j'espère) d'avoir un chien à 100% sur le terrain d'agility!

 

Une fois que le chien a acquis la vitesse comme premier critère d'exécution des obstacles alors on peut commencer à penser que le chien est à l'aise. Un chien lent sur un obstacle peut être un chien qui a peur. La lenteur peut parfois être l'indice que le chien n'a pas confiance en lui et l'entraînement doit alors être repris du début pour obtenir une vitesse d'exécution qui reflète une aisance et un plaisir évident.

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 13:57

 

Je n'ai pas trop le temps en ce moment de m'occuper du blog mais voici une petite vidéo faite il y a deux semaines.

Basée sur l'idée que les chiots doivent apprendre à utiliser toutes leurs pattes, j'ai utilisé l'échelle dont on se sert habituellement pour les parcours de confiance de TTouch en la surelevant.(Une vieille échelle en bois qui traîne dans la grange de mes parents)

Obi s'en est bien sorti mais quand j'ai voulu faire passer les "grands", ça a été plus difficile. Volt n'aime pas lever les pattes et Cirius a tendance à sauter et à ne pas regarder où il marche.

Je referais l'exercice tous les mois car en grandissant, la marche d'Obi va changer d'amplitude et il va donc devoir s'y adapter.

Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 21:00

Une autre vidéo d'Obi(je vais devoir la refaire l'image  de fin annonce plateau d'équilibre)!

 

 

 

The Bang Game

Vu dans Clean Run, la revue américaine d'agility mais aussi sur plusieurs blogs d'outremanche. Le bang game consiste à apprendre au chien à taper le plus fort possible sur la balançoire.

Le but? Faire en sorte que le chien soit le plus à l'aise possible avec le bruit et le mouvement de la balançoire, voir même qu'il adore ça!

 

J'ai la chance d'avoir une balançoire réglable en hauteur, ce qui me permet de progresser tout doucement. Sur la vidéo, on voit les niveaux 1 et 2 de ma balançoire (le niveau 0 correspondant à une planche posée au sol.) Obi est très à l'aise, et adore ce jeu. Je retiens la balançoire et ne la lâche que lorsqu'il est totalement dessus pour que l bruit soit plus fort mais aussi parce que par la suite, quand on travaillera sur l'obstacle entier, je voudrais qu'il apprenne à aller au bout de la balançoire pour la faire basculer.

Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 23:02

Et voici la première production officielle de l'Obiblog!

 

 

 

Le plateau d'équilibre permet au chien de prendre conscience de son corps, de son poids et comme son nom l'indique, de son équilibre! Pour avoir des belles zones notamment et pour muscler l'arrière train.

 

La plupart des chiens ont tendance à porter leur poids vers l'avant (vu en stage Ttouch) soit pour compenser des douleurs à l'arrière soit pour des raisons naturelles de prise de vitesse. Apprendre au chien à porter son poids sur l'arrière, c'est limiter les risques de chute de la table en cas d'arrivée à grande vitesse et de glisser de la zone lors d'un 2on/2off.

 

Pour l'instant, mon critère pour Obi est de mettre les 4 pattes sur le plateau. Ensuite, on passera à une véritable prise d'équilibre, c'est a dire que seul le milieu du plateau touche le sol. Puis on pourra augmenter la hauteur et donc la difficulté pour décoller le bord du plateau du sol. On peut aussi s'en servir en mettant le chien debout sur ses pattes arrières avec un apprentissage au préalable de cette position, pour une musculation accrue des pattes arrières.

 

Je suppose également que le plateau aide à muscler les abdominaux car j'a bien vu le ventre d'Obi se contracter quand il essayait de basculer vers l'arrière.

 

J'ai acheté mon plateau d'équilibre chez Decathlon. Il peut être réglé à trois niveaux de hauteurs grâce à des petits socles rajoutés dessous. Mais il est de diamètre réduit (Obi tient facilement dessus mais pas Cirius qui est pourtant assez souple).

 

Obi apprenant à rester dessus dès maintenant, il saura certainement le faire une fois adulte. J'utilise pour Volt et Cirius un couvercle de poubelle retourné de ce style:

http://www.castorama.fr/images/products/i/i_637701.jpg

Les avantages: c'est gratuit, il est plus large, il glisse moins. Désavantage: quand même moins solide et il n'est pas réglable en hauteur! Il faut toujours garder à l'esprit qu'on peut faire beaucoup avec pas grand chose pour préparer les nos chiens à l'agility!

Repost 0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 12:17

31996_402445363809_723438809_4163752_4342153_n.jpg

Après quelques vacances et un démenagement mouvementé auquel n'aura pas survécu ma voiture, je suis de retour avec un Obi en grande forme.Bientôt les articles promis oui oui oui!!!

Repost 0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 10:00

104_9973.jpg

 

De façon générale, je pense qu'il faut récompenser de façon moindre un comportement obtenu par le leurre plutôt que spontané. Pourquoi?

 

Les chiens apprennent rapidement que si il y a une récompense dans la main, ils ont une forte chance de l'obtenir(une probabilité proche de 100%: qui range son leurre dans sa poche?). On leurre le chien sur le assis, il s'assoit, on lui donne le leurre. Pour le chien leurre=récompense. Et ça là que le bât blesse, car ils apprennent souvent l'inverse: pas de leurre= pas de récompense. On décide du jour au lendemain qu'il ne faut plus leurrer et les gens se plaignent alors que le chien n'obéit pas si ils n'ont rien dans la main.

Comment éviter ce problème?

Je pense que plusieurs solutions sont envisageables:

-Ne pas donner le leurre qu'on a dans la main mais une autre récompense.

-Leurrer le moins possible et apprendre à effacer PROGRESSIVEMENT le leurre.

-Avoir un leurre de moindre valeur par rapport à la récompense (exemple: leurre= croquette/récompense=fromage)

-Apprendre au chien l'inverse de ce qu'il croit: le leurre signifie pas de récompense.

 

J'ai déjà essayé à plusieurs reprises la dernière solution avec des chiens qui "n'écoutent pas sans la croquette".

Concrétement, je leurre le chien dans un assis avec de la nourriture dans la main, je le félicite mais ne lui donne rien. Je refais le même geste mais la main vide. Si le chien s'assoit ce qu'il fait dans 95% des cas, jackpot! On réitère plusieurs fois. Si lors d'un essai "à vide", le chien ne s'assoit pas, je reprends le leurre, mais ne lui donne rien quand il s'exécute, en le félicitant quand même. La progression est rapide si on arrive à avoir suffisamment d'erreurs. En effet, l'erreur est selon moi nécessaire à l'apprentissage, ce qui fera l'objet d'un autre article d'ici peu.

 

Dans le cas du chien qui ne s'assoit jamais, strictement jamais sans leurre, on utlisera les autres techniques combinées, c'est à dire, ne pas récompenser avec le leurre mais avec l'autre main et avec une valeur plus forte que celle du leurre. Le chien doit oublier ce que contient la main, cela doit lui devenir insignifiant.

 

Je pense également que récompenser très généreusement le premier comportement spontané après une série de leurre permet de faire rapidement une bonne transition et de limiter le nombre de répétitions.

 

En fait tout est une question de hiérarchie de réalisation du comportement (article à venir prochainement aussi!)

 

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 10:00

104_9932.jpg

 

Forte de l'expérience précédente (voir Jackpots 1 ), j'ai de nouveau voulu avancer sur le sujet du jackpot.

J'ai donc choisi un exercice simple et nouveau pour Obi. Passer sous ma jambe droite dans l'optique de faire par la suite un slalom entre mes deux jambes.

J'ai donc pris des récompenses et mon clicker.

J'ai leurré Obi 8 fois pour qu'il passe sous ma jambe. Les deux premières, j'ai dû lui montrer ma main pleine de récompenses, puis 1 fois mon poing fermé, 2 fois mon poing fermé mais plus haut, 2 fois mon poing fermé au niveau de ma hanche et 1 fois un mouvement de mon bras vers le bas mais sans qu'il puisse voir ma main de l'autre côté de ma jambe.

Je n'avais pas prévu de ne pas leurrer le 9ème essai, mais Obi a avancé directement vers ma jambe pour passer dessous: bingo, une pleine poignée de récompenses. Pour les 12 renforcements suivants, je n'ai pas eu à releurrer pour obtenir le comportement. J'ai récompensé avec plus de récompenses qu'avec le leurre. Sur cet exercice précis et dans son contexte, on a donc eu 8 essais leurrés, 1 essai non leurré jackpot et 12 essais non leurrés sur-récompensés.

Le ratio 8/12 est intéressant. Il faudra voir à la prochaine séance si :

-Il est nécessaire de releurrer pour obtenir le comportement et si oui combien de fois

-On peut obtenir un ratio plus faible

 

Rendez-vous à la prochaine séance!

 

 

Repost 0