Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 20:48

Voici une sympathique petite vidéo in English qui retrace la discussion imaginaire qui pourrait avoir lieu entre un chien d'agility et son conducteur/sa conductrice.

 


 

Un passage m'a rappelé quelques souvenirs. Celui qui traite des zones.

 

En gros, le chien dit à sa conductrice: "Ah bon la partie en jaune n'est pas électrifiée? Pourtant quand j'arrive près de la zone jaune, tu te mets à hurler."

 

Les zones sont forcément pour nous un facteur de stress important. On veut absolument voir le chien y poser au pis un bout de coussinet, au mieux les quatre pattes, et même parfois qu'il s'y arrête. Sans quoi, c'est l'apocalypse, le monde s'effondre, une vague géante recouvre New York et l'Everest et les zombies envahissent la planète annihilant toute forme de vie humaine douée d'intelligence non bivalve. Enfin, on prend une pénalité quoi. Tout est relatif. Rien n'est absolu. Mais ça se débat aussi.

 

Mise en situation: le chien approche de la zone, mon stress monte, je veux qu'il la fasse. Et c'est le moment où on s'auto-bousille.

 


 

"The chief cause of failure and unhappiness is trading what you want most for what you want right now" — Zig Ziglar

 

Traduction: "La première cause de l'échec et du malheur est qu'on échange ce qu'on veut le plus contre ce qu'on veut maintenant" .

 

J'ai lu cette citation pour la première fois sur le site de Susan Garrett. Elle est apparemment adepte des "orateurs motivationnels", ces types qui font des shows à l'américaine avec des centaines voir des milliers de spectateurs et qui "motivent" leur salle. Du genre, croyez en vos rêves, l'avenir appartient à ceux se lèvent tôt, que la force soit avec vous. A propos de la force, un article spécial Jedi à venir. (Obi Wan....Jedi...... Si vous êtes une fille, félicitations. Maintenant précisions: Obi Wan c'est le nom d'un personnage de Star Wars et c'est de là que vient le nom d'Obi. Oui je suis un peu geek. Mais j'assume. Mon prochain chien s'appellera Marty Mac Fly. Ou Shadowfax. Vous ferez les recherches sur Wikipédia vous même. Si vous êtes un garçon, félicitations. Et merci à vous de ne pas m'obliger à expliquer.).

 

Bref cette citation de Zig Ziglar colle parfaitement avec notre situation. J'abandonne ce que je veux le plus (que mon chien aime faire sa zone, qu'il la fasse seul etc.) pour ce que je veux maintenant (que mon chien ne fasse pas de fautes de zones). Notez la formulation positive (aime faire) et la formulation négative (ne fasse pas). Un conseil, quand vous travaillez votre chien, ayez toujours un objectif formulé de façon positive. Vous verrez, votre attitude sera bien différente.




 

Je donne donc mon ordre de zone, imaginons "touche". Généralement sur un ton pas très sympathique. Plus le chien approche de la zone, plus je crie. Puis le chien saute la zone et j'arrête de crier car il faut enchaîner l'obstacle suivant, tant pis pour cette zone ratée.

 

Cette séquence, que l'on retrouve tous les dimanches en concours (beaucoup trop encore mais de moins en moins souvent il faut bien le dire), renforce parfaitement l'idée pour le chien que la zone est  "électrifiée". Plus il s'en approche, plus on crie: il ne faut donc pas qu'il s'en approche. Dès qu'il a passé la zone, on arrête de crier: le problème est passé.

Si vraiment on voudrait crier pour la zone (ce qui est loin d'être une bonne méthode mais bon...), en toute logique, je devrais rester silencieux tant que le chien approche la zone, le féliciter quand il est dans la zone et crier (avant tout pour soulager un besoin impérieux de crier....) quand le chien sort de la zone (sans que je l'ai autorisé par exemple).

Ainsi, je récompense le chien pour être entré dans la zone et je le punis pour en être sorti sans avoir attendu mon signal. Mais si j'ai appris à mon chien l'ordre dit de dégagement (l'ordre qui signifie: tu peux quitter la zone, ou, plus globalement, tu peux bouger), alors la partie "cris en sortie de zone" devient obsolète. Et misère de misère, je peux sauver ma suave et douce voix pour les encouragements de mes compagnons d'infortune concourant avec moi (ou médire à voix haute ou basse à leur endroit, suivant votre envie du moment, tout en gardant à l'esprit que c'est bien moins productif).

 

Mais si Zig est dans mon coeur (Oh yeah my Lord!) alors je sais que si je crie sur ma zone, je perds de vue ce que je veux de plus. La prochaine que l'envie nous en prend, malencontreusement, pernicieusement, rappelons nous des mots de Zig. Et ne crions pas.

Retrouvez moi bientôt sur scène et en tournée dans tout le Berry pour mon nouveau programme d'Amélioration Bénéficionnelle de la Représentativité Visionnelle pour Agilitistes. Je précise que ceci est une blague et que je ne veux pas recevoir de messages me réclamant les dates ou les tarifs.

Quoique si vous êtes nombreux, on pourrait s'arranger.

 

Ainsi donc, que Zig vous accompagne.

Zig, c'est un prénom ça?

Allez savoir!

Repost 0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 13:31

Hit it, ça n'est pas le nom d'un petit extraterreste qui veut téléphoner à la maison, ni même d'un peuple d'Asie Mineure gouverné entre autres par le fameux Suppiluliuma mais plutôt un petit appareil made in US qui sert là bas à l'apprentissage des zones.

 

Voici Hit It en image:

 

 

La partie jaune se place sur la zone de descente (ou de montée d'ailleurs) et émet un petit bip si le chien pose la patte dessus. J'avais repéré les tapis électroniques de chez Tunwill's mais ils étaient bien trop chers pour ma petite bourse de stagiaire en collectivité territoriale. Hors ici, avec le cours du $ (oui j'insiste profitons de la conjoncture économique!), il m'en couterait une petite centaine d'euros livraison incluse. Donc je me tate et je cherche des infos sur le net.

 

Les seules vidéos que j'ai pu trouver:

 

 

 

 

 

 

C'est plutôt sympa, surtout sur la deuxième, mais on ne voit pas du tout l'application sur la zone.
Donc je me tâte, je me tâte. Vais-je me faire un petit cadeau pour diplôme de fin d'études fraichement obtenu? A suivre.
Repost 0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 12:02

Voici la vidéo de la première de séance de running avec Obi. Le but était de découvrir la planche et qu'Obi soit à l'aise avec le fait de courrir dessus. Mission réussie!

 

On a refait une séance en début de semaine. La prochaine fois, je commencerai à monter la planche (environ 5cm).

 


Running contact Jour 1
Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 11:31

Voici un site qui regroupe de nombreuses expériences autour du running contact, avec les différentes méthodes existant à ce jour. Il renvoie à des références sur des blogs, des sites etc. Avec beaucoup d'explications et de questionnements sur la méthode.

On y trouve également un Running Dogwalk Calculator pour savoir si oui ou non, on est assez rapide pour tenter un running sur la passerelle avec son chien. Je ferai le test pour voir, en sachant que je compte bien améliorer ma vitesse de pointe sur la parcours. J'arrive à gérer pour le moment et j'espère que ça s'améliorer!

 

Running Contact Training

 

 

 

PS: je ne sais pas pourquoi mais si vous voulez cliquer sur le lien il faut d'abord ouvrir l'article en cliquant sur le titre de l'article. Merci Overblog...

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 10:25

Allez c'est parti!

On a commencé dimanche l'entrainement pour le running contact.

 

 

 

La recette:

 

Une planche au sol, une gamelle, des dés de jambon, un tug, un Obi

 

Placer Obi en face la planche à 3 mètres environ. A l'autre bout de la planche, poser la gamelle et quelques dés de jambon. Se placer juste avant la planche et relacher Obi.

Remettre des dés de jambon dans la gamelle, remettre Obi à l'autre bout de la planche, relacher Obi. On constate alors quela gamelle est déjà vide. Regarder d'un air suspicieux le golden sauvage couché à quelques mètres l'air fatigué par vos circonvolutions techniques d'agility.

Remettre des dés de jambon, remettre Obi au début de la planche, remplacer les dés de jambon mangé par le golden entre temps, retourner au début de la planche, se retourner et attraper le golden sauvage pour le mettre dans la cuisine, remplacer les dés de jambon mangés par le golden, se placer au début de la planche, relacher Obi.

 

Et ainsi de suite.

 

Normalement, une fois que le golden sauvage est enfermé, votre débit de dés de jambon est plus que réduit pour revenir à un niveau normal.

 

Première séance très satisfaisante. Obi a la patate et court sur la planche. Il a glissé quelques fois dans la précipitation mais il se rétabli plutôt bien. J'ai remarqué qu'il était plus rapide si je le tenais devant la planche. Il court mieux aussi quand c'est un jouet qui est posé au bout et pas la gamelle. Par contre, il est un peu gêné si je cours à côté de lui. Je vais travailler cet aspect là avant de commencer à incliner la planche.

 

La passerelle magique n'est toujours pas terminé mais ça ne devrait plus tarder!

 

 

Je me suis renseignée pour un tapis électronique qui bipe quand le chien marche dessus et qui peut être relié à un lanceur de balle chez Tunwill's. Comptez 450 euros pour le tapis et 500 pour le lanceur plus 80 euros de livraison. Gloups. C'est pas pour demain qu'on bipera notre running contact!

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:08

 

La passerelle magique, c'est une passerelle qui fait que le chien fera toujours sa zone, en courant à fond les ballons et plus vite que tous les borders de Silvia Trkman et Susan Garrett réunis.

 

C'est magique. C'est un marabout africain qui me l'a échangé contre une peugeot break et 100 litres de coca.

 

Elle possède en elle l'esprit du running contact, enfermé en son coeur par un sorcier hindou du temps des samouraïs. Elle est la mère passerelle, élue de Dieu et représentante des obstacles à zone sur terre.

 

Ça c'est que je croyais dans mon cerveau surchargé par la fatigue neuronale des récentes semaines.

Alors que en fait pas du tout.

Nein.

Ma passerelle n'est pas magique.

Qu'à cela ne tienne, pierre qui roule n'amasse pas de rousses!Mais peut être des blondes.

N'étant pas blonde de mon état, j'ai réfléchi très fort quand même. Malgré la fatigue neuronale des récentes semaines.

Ce que je croyais être une bonne idée n'en était pas vraiment une. Je vais vous l'expliquer comme ça si vous l'avez aussi vous pourrez vous dire: non non ça, ça n'est pas une bonne idée.

 

Idée qui n'en est pas une bonne:

Prendre une échelle comme ça:

 

 

Bon celle que j'ai n'est pas vraiment comme ça. Déjà elle est bleue. Et ça, ça change tout. Ensuite, elle est vieille. Et puis elle est beaucoup plus haute. Mais c'est une échelle qu'on peut mettre en pont. et ça c'est l'essentiel.

Donc l'idée c'est d'avoir une planche qu'on peut fixer aux différents échelons pour augmenter doucement la hauteur afin de travailler le running contact selon la méthode de Silvia.

 

Mais ça n'est pas du tout une mauvaise idée pensez-vous, à tort, car je viens de vous dire que c'en est une.

Essayez de suivre un peu quand même!

 

Le problème m'a sauté à la figure tel un australien en manque de câlins quand j'ai visionné des vidéos sur le net. Il faut que le chien arrive à pleine vitesse sur la zone. Hors, si la planche est accrochée à un échelon , la seule solution possible pour monter dessus est de sauter par le côté sur la planche. Et là zéro vitesse.

 

Bachibouzouc.

 

Comment dire ça à mon cher papounet qui à déjà bricolé le tout? Easy Daisy!

 

"Elle va être très utile pour Maman qui veut bosser ses zones en autonomie avec Cirius "(car oui si je mets la planche à l'échelon du haut, alors j'ai une vraie passerelle toute bête et pas du tout magique: suffit de rajouter une planche sur le haut et une planche de montée.)

"Par contre pour Obi, je veux faire du running contact donc il va falloir autre chose."

Sourcils paternels froncés.

"Ben oui il faut augmenter la hauteur progressivement donc là ça va pas."

Rictus paternel de réflexion.

"Mais t'inquiète je sais déjà comment on va faire!"

Soupir paternel de désarroi paternel.

 

Car entre temps j'ai eu une vraie bonne idée! VBI....

 

Au lieu d'utiliser l'échelle comme support, je vais utiliser des tréteaux réglables en hauteur!

 

 

Ils varient de 80 à 130 cm et résistent à 200kg de poids. 80cm c'est parfait, c'est la hauteur à laquelle Obi ne pourra plus sauter facilement sur ma planche toute seule. Comptez 27 euros le tréteau.

 

La passerelle magique v.2 est en cours d'élaboration. Photos très bientôt j'espère.

Repost 0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 15:33

Oui on fait ce qu'on peut pour trouver des titres!

 

 

 

En agility, il y a plusieurs choses à travailler avant de pouvoir enchaîner un parcours. L'une des ces "choses" est la zone. Il existe 3 obstacles à zone: le toit, la passerelle et la balançoire. La zone, c'est l'espace peint le plus souvent en rouge, en bas de la montée et de la descente dans lequel le chien doit mettre au moins une patte sous peine de prendre 5 points de pénalité. Bon ça c'est le règlement.

 

Après il y a la pratique: il faut que le chien soit rapide et précis. Il y a deux manières de faire un zone(de descente car c'est souvent la plus problématique):

  • En arrêtant le chien dans la zone
  • En gardant le chien en mouvement mais en s'assurant qu'il ne saute pas la zone

 

Si on choisit la première option, plusieurs manières de procéder sont possibles: on arrête le chien les 4 pattes dans la zone (4on) ou les deux pattes avant dans l'herbe, les deux arrières dans la zone (2on/2off). Le chien s'arrête dans la position apprise et repart sur ordre. Plus le chien est aguerri, plus on raccourcit le temps entre la pause et l'ordre de dégagement. Cette méthode a fait ses preuves, la grande majorité des chiens courant aux championnats du monde ont appris cette technique.

 

Si on choisit la seconde option, il faut apprendre au chien à ne pas sauter la zone en restant à pleine vitesse. Encore une fois il y a de nombreuses façons de procéder: en mettant un arceau au dessus de la zone qui oblige le chien à se baisser et donc à marquer la zone, en plaçant un tunnel juste en bas de la passerelle pour obtenir le même effet, de placer une cible dans la zone. Ces techniques obligent à apprendre au chien à se passer des aides mécaniques: enlever les arceaux, le tunnel, la cible et conserver le comportement.

 

On peut aussi choisird'apprendre au chien à courir sans sauter. C'est la technique de Silvia Trkman. on part d'une planche au sol et on fait courir le chien dessus. On récompense seulement si le chien court sans sauter. On voit que le chien court si ses pattes avant sont décalées et saute si les pattes sont parallèles. Puis on augmente progressivement la hauteur afin d'obtenir la pente de la passerelle.

 

Les deux techniques ont des avantages et des inconvénients:

 

Stopper le chien:

 

 

+: j'ai le temps de me placer/ la zone est clairement marquée/j'ai moins à courir

 

- : le chien est arrêté/ je perds du temps

 

Faire courir le chien

 

 

+ : je ne perds pas de temps/le chien conserve son élan  

 

- : le chien tourne moins facilement/la zone est moins facile à voir/il faut courir

 

Alors voilà le moment de faire un choix: comment Obi va-t-il faire ses zones?

 

Pour moi l'agility c'est avant tout du mouvement, de la vitesse. On va donc se lancer dans le running contact. Mais cela n'exclue pas d'apprendre du 2on/2off au cas où. On a d'ailleurs déjà commencer l'apprentissage de cette forme de zone. J'espère que ça ne sera que ma roue de secours. Pour le running je vais suivre les conseils de Silvia. Si ça se passe bien, je tenterais d'apprendre à Obi à tourner derrière son running afin de pallier le fait que je n'ai que deux jambes!

 

J'ai ma passerelle magique pour respecter toutes les étapes de l'apprentissage. D'ailleurs voici une super vidéo faite par Kaki, une réunionnaise tip top qui possède deux borders géniaux, bref, une fine équipe!

 

Repost 0