Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 12:05

Comme dit précemment (Un petit pas vers l'Amérique ) je me suis inscrite au cours en ligne de Susan Garrett pour avour un rappel "brillant" selon elle.

Le premier exercice consiste à faire la liste des distractions qui peuvent perturber notre chien et à les classer par ordre d'importance de 0: pas de perturbations à 10: chien sur mars.

 

Voici ma première liste, non exhaustive et qui sera surement appelée à changer au fur et à mesure.

  

0 La sonnette    
1 Des gens immobiles    
2 Un nouvel environnement    
3 Des gens qui marchent près de lui Un bac d'eau  
4 Une gamelle vide Les autres chiens immobiles près de nous  
5 Des gens qui parlent La porte qui s'ouvre  
6 Un tug lancé Jouets partout sur le sol  
7 Des gens qui l'appelent Le pipolino Des odeurs au sol
8 Une gamelle pleine de viande Les autres chiens qui jouent Les autres chiens qui travaillent au clicker
9 De la nourriture éparpillée sur sol Des trucs pourris (poisson mort)  
10 Les autres chiens qui font de l'agility    

 

 

 

Pour certains je me suis inspirée de notre expérience commune: je sais qu'Obi a du beaucoup de mal à m'écouter quand d'autres chiens font de l'agility sous son nez. Il revient bien mieux quand il joue simplement avec eux. Par rapport aux personnes, c'est un exercice que j'ai beaucoup travaillé à Paris: "reviens quand les gens te caressent "et qu'il faisait putôt bien.

 

Pour les autres, j'ai pris des exemples de la liste fournie par Susan et qui m'ont semblé parlant: les jouets, la nourriture etc. Je n'ai jamais testé avant. Enfin si le jouet un peu mais dans un certain contexte: le pas bouger.

 

Ce soir, premier excercice en vu: Prise au collier! Déjà travaillé mais ça ne fait jamais de mal de revoir les bases!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 07/08/2010 06:21



à propos des gens qui le caressent dans la rue, je me demandais... Tu nous as souvent dit qu'il y a toujours un moment où les gens dans la rue arrêtent de "oooooh il est trop mignonnet
il faut que je le caresse" -er systématiquement...  Mais comment le chien vit-il ce désintérêt soudain et peu explicable? Se sent-il délaissé? Peut-on parler de dépression du chien?



Pauline 09/08/2010 09:01



Oui en effet c'est un phénomène courant: la dépression de fin de mignonnité. Obi 5 mois, est en plein dedans, merci de ton soutien!